Quels sont les buts d'un contrôle médical ?

Lorsqu'un salarié est malade, son arrêt maladie coûte cher à son entreprise. En effet, même absent, il continue de toucher des indemnités. Sans oublier que son employeur va devoir le remplacer. Souvent, il fera appel à un intérimaire et là aussi cela a un coût. Autrement dit, c'est toute la production de l'entreprise qui sera impactée !

Le controle medical permet de lutter contre la fraude et de prévenir l'absentéisme. Il est demandé quand il y a des doutes qui planent sur son bien-fondé. Un contrôle médical se passe toujours de la même façon :
  • un médecin se présente chez le salarié malade pendant ses heures de présence obligatoire à la maison. Ce sera entre 9 et 11 heures ou entre 14 et 16 heures. L'employé est tenu de lui ouvrir la porte et de le laisser entrer
  • le médecin va alors procéder à son examen pour voir si le salarié a réellement besoin de cet arrêt
  • un rapport complet est ensuite rédigé avant d'être envoyé à l'employeur.

Quelles sont les conséquences d'un contrôle médical?

Si le salarié est vraiment malade, ce contrôle n'aura aucune conséquence. Il retournera travailler dès la fin de cet arrêt. Mais s'il est encore malade, il retournera voir son médecin pour obtenir une prolongation d'arrêt maladie. Par contre, si l'arrêt n'avait pas lieu d'être, il est stoppé sur le champ et le salarié est invité à retourner travailler. En attendant, son employeur suspend le paiement de ses indemnités.